GBUQuestion suivanteForum VeritasGBLPresse Biblique UniversitaireAmis des GBU
La fin d'un monde?
Quantité : Prix : 5€ dont 0,01€ de frais de port
Quel avenir pour l'homme et son environnement?
Collectif
2012, 64p
Pour quand la fin du monde est-elle prévue? La réponse à nos interrogations à ce sujet se trouve-t-elle dans la Bible? Dans un autre livre religieux? Dans l'observation du ciel? La science pourra-t-elle nous prévenir à temps?
Pendant longtemps, l'eschatologie, c'est-à-dire l'étude de la fin, était du ressort de la religion. Les visions apocalyptiques bibliques nourrissaient l'imaginaire populaire et inspiraient craintes et espoirs devant l'avenir. Depuis, la science s'est également saisie du futur : la cosmologie propose des modèles de l'évolution globale de l'univers, les sciences de la terre essaient de prédire les variations climatiques, décisives pour l'avenir de la vie sur la "planète bleue". Il existe même des formes sécularisées de la peur de la fin du monde: la menace de l'extinction de toute vie par une guerre atomique qui a dominé la période de la guerre froide, et aujourd'hui, la prise de conscience de la fragilité des équilibres écologiques, avec la grande attention que les média accordent au réchauffement climatique (extrait de l'introduction)
C'est en combinant différentes disciplines: sciences et théologie en particulier, que l'on peut mieux appréhender la question de la fin des temps. Dans ce livre, scientifiques et théologiens ont mis en commun leurs compétences pour illuminer cette période qui nous semble lointaine, floue, improbable... Pas de date, ni de réponse figée, mais des faits et des constatations avancés par des spécialistes qui pourront guider notre réflexion.

A propos de l'auteur
Collectif d'intervenants de la journée du Réseau des Scientifiques Évangéliques de janvier 2011.
Article dans GBUmagazine

La fin du monde : sujet d'actualité, personne ne le niera. Mais les angles d'approches varient. Au moment où certains livres parlent de la thèse Maya (soit pour la contrer soit pour y adhérer), ce titre de la série Question Suivante va reprendre les thèmes de la journée du Réseau des Scientifiques Évangéliques 2011 : la cosmologie, l’écologie, l’énergie… et la théologie. Alors que des cosmologues proposent la fin de l’univers à une date extrêmement lointaines, certains écologistes, très pessimistes pour notre planète, ont du mal à penser au-delà d’un siècle pour notre terre. Mais les théologiens vont rappeler les données bibliques qui nous permettent d'appréhender différemment la finitude de notre monde. Dieu aura le dernier mot et prépare de nouveaux cieux et une nouvelle terre, sans que ayons à nous soucier de la date.

Avis des lecteurs...

"On ne présente plus cette collection qui a trouvé une place de choix dans le monde des livres chrétiens évangéliques. Cela est dû à la pertinence des questions abordées, à la compétence des auteurs et à la qualité de leurs contributions.
Cet ouvrage reprend certaines des conférences données en 2011 dans le cadre du réseau des scientifiques évangéliques sur le thème d'une réflexion sur l'avenir. Nous croyons que notre monde a une histoire, il va "des origines à la fin".

En cette année 2012 qui interroge nombre de nos contemporains, ce petit livre aborde la question du rapport entre le discours biblique et le discours scientifique sur le futur. Comment articuler l'espérance chrétienne et les perspectives scientifiques sur l'avenir? Quels liens entre l'attente du retour du Christ et les modèles cosmologiques de l'univers? Quel rôle l'église peut-elle assumer en réponse à la menace écologique? Comment peut-on conjuguer la confiance en Dieu, maître souverain de l'histoire, avec la conscience que chacun a une part de responsabilité pour l'avenir de l'humanité?
Nous recommandons sa lecture à tous ceux qui veulent creuser cette question de la fin des temps".
in "Servir en attendant" ,(numéro 2/2012 avril-juin), François-Jean Martin.

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.