GBUQuestion suivanteForum VeritasGBLPresse Biblique UniversitaireAmis des GBU
La science peut-elle être neutre?
Quantité : Prix : 5€ dont 0,01€ de frais de port
Collectif sous la direction de Lydia Jaeger
2010, 62p
La recherche scientifique est une formidable entreprise collective à laquelle collaborent des personnes d’arrière-plans culturels, sociaux et religieux très divers. Mais pouvons-nous faire abstraction de nos convictions religieuses dans l’exercice de la science ? Les présupposés relevant de la vision du monde des chercheurs interviennent-ils dans l’activité scientifique ? La foi joue-t-elle un rôle, et si oui lequel, dans les travaux de laboratoire ? Utilisant les apports différents mais complémentaires de leurs disciplines - cosmologie, pharmacologie, physique, mais aussi théologie et philosophie – plusieurs auteurs apportent des éléments de réponse. Ils déterminent les facteurs qui favorisent, ou au contraire compromettent, la neutralité scientifique et nous montrent en outre qu’il existe des liens passionnants, étonnants parfois, entre la science et la foi.

Les auteurs ayant contribué, à l'ouvrage
  • Sylvain D. Bréchet, docteur en cosmologie théorique (Université de Cambridge).
  • Lydia Jaeger, directrice des études à l'Institut Biblique de Nogent-sur-Marne, auteurs de nombreux livres et articles, spécialiste sur le sujet des rapports entre convictions religieuses et approches contemporaines des lois de la nature.
  • Alain Lombet, chercheur INSERM à Paris, spécialiste des implications physiopathiologiques des systèmes de transport ioniques et des chimiokines. Auteur de nombreuses publications, et formateur d'éthique scientifique.
  • Émile Nicole, professeur d'Ancien Testament et d'hébreu à la Faculté Libre de Théologie Évangélique de Vaux-sur-Seine, et président du Centre évangélique d'information et d'action.
  • Jean-Claude Parlebas, directeur de recherche au CNRS; membre de la Fondation Humboldt, a écrit plusieurs articles.
    Article dans le GiBUs

    Non, ne tournez pas la page à cause du mot « science » alors que vous êtes peut-être littéraire! Ce livre est non seulement abordable pour un non-scientifique, mais il apporte également des éléments de réponses à toute personne qui peut s’entendre dire que les progrès scientifiques constants sont incompatibles avec l’idée d’un Dieu maître de tout. Dans Vivre dans un monde créé, Lydia Jaeger s’est déjà attaquée au sujet toujours très controversé de la Création. Mais la science reste un domaine où certaines théories sont acceptées de tous parce qu’elles ont pu être prouvées, et ce, quelles que soient les croyances religieuses de chacun. Peut-on pour autant dire de la science qu’elle est neutre dès lors qu’elle est universelle sur certains points? Devons-nous dire qu’elle ne l’est pas à cause des divergences d’opinions entre plusieurs scientifiques? Que dit la Bible de la science? Va-t-elle forcément à son encontre? Concilier théologie et science, c’est possible, mais à quel prix? Avec ce numéro de Question Suivante, laissez-vous entraîner par les différents intervenants de la journée du RSE 2009 dans une idée d’aventure scientifique commune à l’ensemble de l’humanité. Enjoy !

    Avis des lecteurs...
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.